De l’art de la contre-négation

La parole à un responsable iranien, suite aux accusations de tentative de meurtre de l’ambassadeur d’Arabie Saoudite à Washington DC. L’heure est grave, il faut démentir publiquement :

“Nos relations avec Ryad sont fondées sur un respect mutuel et de telles affirmations sans fondement n’auront pas aucun succès”.

http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/reuters_00387720-un-complot-iranien-dejoue-aux-etats-unis-teheran-dement-232206.php

Jamais journaliste n’a été si clair.

 

Vous pouvez suivre les réponses de cette publication via le fil RSS.
Vous pouvez aller à la fin et laisser une réponse. Pings non autorisés.

Commenter