Archives

Articles pour le mot-clé ‘album’

Ca y est !

Je vais devoir me coller un jour où l’autre au billet qui parle des “albums” que j’ai eu le plaisir de boucler…

…et même de co-mmer-cia-li-ser.

Quatre albums, onze morceaux, vingt ventes :

  • Album 1 : HUMAN (2002 CD1)

HUMAN – Part 1

HUMAN – Part 2

HUMAN – Part 3

Le manifeste. Que du piano. La pochette est compliquée… Un petit homme et le temps qui passe sans s’arrêter.

  • Album blume : ARVO DENIOZ IS BLUE (2002, CD2)

Arvo Denioz is blue – Part 1

Arvo Denioz is blue – Part 2

Arvo Denioz is blue – Part 3

Pas le plus abouti des quatre. Mais récemment, je me suis surpris à le redécouvrir encore et encore.

  • Le troué :  SLODONE! (2002, CD24)


SLODONE! – Part 1

SLODONE! – Part 2

SLODONE! – Part 3

Pareil. Pourtant tout n’est pas sorti jusqu’à ce 24.

  • Le dernier : Let me X (2002, CD 26)

Let me X – Part 1

Let me X – Part 3

Ca restera peut-être mon préféré.


Bon j’ai la flemme de faire de belles photos de studio. C’est juste pour illustrer et donner de la valeur à ces rares exemplaires…
Tu connais Adrian Cronauer ? Ce gougnafier, non seulement républicain, a milité pour l’élection ET la réélection de Bush fiston…

Projet BD

Un copain m’a mis dans la tête il y a quelques mois l’idée d’un projet qui me plaît bien. Partir d’une collection de bandes dessinées et fabriquer un nouvel album non validé par l’auteur. Cela a déjà été fait à ma connaissance pour Tintin, on appelle cela les “Tintins Pirates”. La commercialisation d’un “remix original” est interdite sans l’accord des héritiers, mais on ne va pas s’arrêter à cela bien sûr. Nous, on veut faire un Astérix pirate. On a tous les albums scannés et un embryon de scénario, on a une liste de noms pour les protagonistes de l’histoire. Je ne vais pas détailler le synopsis. Je vais par contre tenter en direct live d’écrire un scénario tout neuf.

Si vous le faites, on le fait

C’est drôle, je sors toujours ces titres d’on ne sait où. Ils n’ont ni queue ni tête, ni même rapport entre eux. A moins que ? Bon, voilà, ça me définit bien. J’ai une pensée obscure, indomptée, presque sauvage. Elle cavale et se divise en se fragmentant. Si j’avais un objectif, un point fixe qui subordonnerait tout ce bordel, j’aurais déjà sorti plusieurs albums et écrit une dizaine de livres. Mais au lieu de cela, je me bats continuellement contre moi-même à tâcher sans succès de me structurer davantage. Je m’éparpille trop et souvent cela me détourne de l’essentiel.

Je sens que demain je vais faire un super petit film pour mon site. Si tout le monde est d’accord pour ne pas distribuer les cartes pendant 10 minutes, ça risque de donner. Réponse ici même la semaine prochaine.

Purée, dans les reportages, ils floutent jusqu’à la musique de la boîte de nuit. Je viens d’en avoir la preuve, car la musique en question, c’était Smell like teen Spirit, et là j’ai reconnu les transformations faites.

Tiens je vais développer un outil de gestion de la croissance de la population. Partant de par exemple un million d’habitants sur terre, le tout avec moultes paramètres comme l’âge du décès, l’âge des reproductions éventuelles, le nombre d’enfants, le sexe. Je lance la machine sur mille ans et je regarde combien cela donne. J’avais déjà fait un calcul, je choisis plutôt deux mille ans an, car à cette vitesse démographique, on n’aura plus un mètre carré chacun pour vivre sur terre. Avant l’an 4000, il y aura de grands changements ! Mais mes lecteurs le savent déjà.

Bon bon bon, ça avance on dirait, sisi. J’ai pris conscience que ces posts sont temporaires et qu’il viendra un temps où ils ne seront plus que des souvenirs. Plus rien à y ajouter, je serai passé à du neuf. Il me tarde, évidemment !