Elle s’appelait Allison

… et ne durait pas longtemps. Une petite chanson des Pixies qui m’a fait découvrir que U2 n’était pas le seul groupe de rock au monde. Amusante époque plus ignorante que candide de ma modeste existence.

Mais une triviale question me taraude soudainement. Qui de mon entourage osera le premier commentaire injurieux sur cette page ? Et lequel je supprimerais sans adage ? Bof, ça n’a pas tant d’importance. Ce sera simplement un abruti de plus qui ne mérite même pas mon mépris. Mais que ce trait dédaigneux ne décourage aucune vocation critique. Je serais le premier ravi de battre le fer pour tâcher de faire à mon ennemi déclaré montre de son erreur.

Plus simplement, j’attends impatiemment de moucher l’impénitent qui pointera le premier son nez.

Tiens c’est marrant, j’écris et publie à mesure sur mon mur, et là j’ai déjà un “j’aime” après 37 mots. SI ce n’est pas de la lèche ça. Je m’évertue à faire une philosophie de bas niveau, et lui signale son existence au mot “Pixies”, et j’en suis sûr puisque je le connais trop bien ! Allez Thierry, reste mon ami ! En cadeau j’ai mis mon profil à jour avec pleins de détails croustillants…

Tiens ce soir je ressens de la fierté pour la musique que j’ai réalisée. Enfin pas tous les morceaux, loin de là ! En particulier les albums officiels. Cette dénomination me fait bien rire, ça en jette de dire au tournant d’une conversation que j’ai sorti quatre albums. Evidemment quand on sait que chacun n’a pas été acquis par plus de dix personnes dans le monde entier, l’estime et l’admiration s’éclipsent derrière la moquerie et la confusion. Ce type il a rempli quatre albums avec ce qu’il joue au clavier dans le noir chez lui. Il doit avoir des connexions avec des gens que je ne connais pas. Des cercles d’amis incroyablement variés et riches.

Mais j’espère bien, et  je sais me faire rare afin en aucun cas les envahir, et qu’ils se sentent au bout du compte forcés d’acheter tous mes albums en plusieurs exemplaires afin de soutenir mon effort. Constatons ensemble que je suis bien loin de ce rapprochement prolifique avec mes semblables. Encore une fois, j’écoute les Pixies, et je ne dis pas cela pour faire augmenter la densité du mot Pixies dans cette page dans un minable but de référencer cette page sur ce mot-clé, ceci afin de faire artificiellement gonfler la notoriété de ce site pour en fair augmenter la valeur financière, estimée à 12 mois de chiffre d’affaires. Je pense que si j’organise une vente sur eBay avec des enchères à l’ancienne, j’arriverais à amortir l’acquisition du nom de domaine pour l’héberger, ce qui rentabiliserait l’investissement initial et rassurerait les investisseurs. J’aime bien les Pixies, c’est tout.

Je m’engage donc à bientôt renouveler l’habillage audio du site avec du nouveau matériel. Un arrivage quoi. J’ai le fournisseur, je dois simplement régler les taxes. Ce sera plus simple et plsu abordable, sans renier à rien bien sûr.

Vous pouvez suivre les réponses de cette publication via le fil RSS.
Vous pouvez aller à la fin et laisser une réponse. Pings non autorisés.

Commenter