Archives

Articles pour le mot-clé ‘google’

GGM

https://maps.google.com/maps/ms?msid=208925955851486684208.00045e5b4de0cd015e7ba&msa=0&ll=32.77907,-96.808645&spn=0.000437,0.00066

 

 

 

Les paradis fiscaux, c’est ter-mi-né

Ah déjà presque de la nostalgie…

https://www.google.fr/search?q=sarkozy+paradis

J’adore la vidéo, je me la suis repassée en boucle !

Sarko a dû se défoncer à « Pittsbeurgue » pour convaincre son monde que les paradis fiscaux, c’était terminé, que la fête à Guignol, c’était fini.

Alors j’ai fait quelques recherches pour savoir combien de dents il avait perdu notre roquet à Pittsburg le 24-25 septembre 2009.

Réponse : deux.

Preuve en est le discours commun rédigé à la fin du sommet. Ce discours  éradique les paradis fiscaux et les pulvérise en petits morceaux façon puzzle. Attention, lecture du PDF fortement déconseillé aux moins de 12 ans et à certains autres :

http://www.oecd.org/fr/forumpartenariatafrique/documentsdereunion/44365374.pdf

Je parle bien entendu du nombre de fois où le mot « paradis » est présent dans ce document… de 24 pages.

Ouiouiouille, j’aimerais pas habiter les Iles Caïmans !

Quel pouvoir de persuasion  quand même. Je suis certain qu’il a du reste réussi à convaincre des membres de son entourage gouvernemental que les Bermudes devaient s’attendre à un tsunami de 600 mètres de haut dans les six prochains mois. Mais j’ose espérer que la majorité de ces zozios n’était pas dupes et se poilait comme des otaries en privé…

Mais peut-être que le chef lui-même se marrait aussi ? Non, impossible, il ne se sait pas drôle, nous si.

 

Stratégie fiscale…

…de Google :

 

Selon Bloomberg, Google aurait réalisé une économie de 3,1 milliards de taxes sur les bénéfices en 2007 et 2009. En 2009, Google serait parvenu à abaisser son taux d’imposition à 2,4% sur ses activités hors États-Unis, grâce à sa filiale irlandaise par laquelle transitent 88% de ses activités internationales. Le taux d’imposition sur les bénéfices des sociétés, en Irlande, est, en effet, de 12,5% contre 25% en moyenne dans les autres pays où Google réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires. Mais Google a également cherché à réduire le montant des bénéfices imposables de sa filiale irlandaise en lui imposant de reverser des redevances à une filiale néerlandaise, condition sine qua non afin que l’Irlande accorde l’exonération fiscale à Google Ireland Holdings, société jumelle de Google Ireland Limited, la filiale opérationnelle. Google Ireland Holdings transfère ses redevances à la filiale néerlandaise qui les transfère ensuite aux Bermudes. Cette stratégie a permis à l’entreprise de cumuler plus de 39 milliards de dollars en cash.

Afin d’éviter de payer les impôts auxquels sont soumises la plupart des entreprises américaines et européennes, Google utilise la technique dite d’« optimisation fiscale », une forme d’évasion fiscale moderne, via des paradis fiscaux. Les licences Europe, Moyen-Orient et Afrique de la marque sont exploitées par une société domiciliée aux Bermudes. Et « pour échapper au Trésor américain qui impose à hauteur de 35 % les bénéfices des entreprises rapatriés de l’étranger, la multinationale les laisse dormir aux Bahamas ».

(Wikipédia France)

 

Les laisse dormir ? Pas de stratégie bancaire, juste un bête oreiller de plusieurs dizaines de milliards ?

 

 

Trop nase Google

Je recherchais le nom de cette bière estonienne, la fameuse shlürz 377, tellement fameuse qu’elle est introuvable. Rien de plus simple à savoir grâce à Internet ?

http://www.google.fr/search?hl=fr&safe=off&q=shl%C3%BCrz&oq=shl%C3%BCrz&aq=f&aqi=&aql=1&gs_sm=e

 

Le professionnel du référencement a l’oreille qui frémit à ce mot-clé, très petite niche marketing qui ne retourne AUCUN résultat. Rien, nada, le vide sidéral.

J’ai trouvé une autre niche, enfin un autre nom pour la niche précédente. Il me suffit de saisir ce mot-clé, et je suis presque certain de frimer dans les cimes du classement. C’est bien sûr la bière estonienne. Une bonne bière estonienne, histoire de faire monter la densité de mots-clés de cette page.  Bref la schlucht, la schlürzdt, la schultz, la shlütz, autant de mots approximatif dans une langue qui ne l’est pas moins pour moi. Impossible non seulement de me rappeler de l’appellation que j’avais choisie pour ce qu’un visiteur au nom de Moots a désigné, peut-être un peu hâtivement moins que par trait d’esprit, par l’expression suivant : une bière estonienne ?

Oh j’en ai enquillé des pintes de Saku, que ce soit à Tallinn ou à Tartu. Mais comment donc Moots a pu savoir que j’étais allé plusieurs fois en Estonie, et que mon passif de brasserie me poursuit encore  ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_marques_de_bi%C3%A8res

Un nerf de déjà vu

Je pioche des informations à coup de recherche sur Google. Je tombe sur cette page fruit de mes rares égarements électroniques :

http://hectorvictor.free.fr/

Oui, j’étais LE propriétaire du Hector 2HR+ de la société française Micronique, un remarquable ordinateur personnel de 1983, classe, efficace. Bon, ça c’est que tu n’as pas encore croisé le fer avec les ordis des copains qui arrachent leur mère et qui en plus sont moins chers, moins encombrant. Là tu sais que tu t’es fait définitivement avoir, tu ne vas quand même pas te taper la honte d’en vouloir un autre, celui des voisins, qui ne le méritent même pas et qui d’ailleurs ne savent pas programmer en BASIC.

J’ai campé – du moins pour l’apparence – sur mes positions en affirmant en toute occasion et à qui le voulait que j’avait fait le bon choix à acheter un Hector 2HR+, et qu’il finira un jour par regretter son Oric Atmos, ouaips c’est pas mal les jeux mais le nom, ça fait un peu portos… Un peu de sérieux.

Hector 2hr+ (1983)

Dans mon âme intérieur évidemment, j’étais dégoûté à mort avec ma pauvre bouse qui est pas foutue de faire un jeu intéressant.

Ah si peut-être un jeu qui s’appelait  » Stramble « . Le jeu où tu diriges un hélicoptère en haut, en bas, à gauche et à droite en tirant sur les ennemis et en évitant les tirs de la DCA. Enfin la version 2HR+…

Voilà, c’est ainsi que j’ai découvert avec grand intérêt ce site internet sur les différents membres de la famille Micronique. Chaque membre s’est fait microniqué. C’est miniature, c’est japonais, ouioui très bon pour vous, et tu te fais niquer à l’ancienne façon recette grand mère.

Ah Stramble, je te dois tant. Tu es la raison qui faisait venir un ou deux copains le lundi matin à la maison car on commençait les cours à 11 heures. Ca s’est peut-être même produit deux fois.

En cherchant un peu, je tombe sur la fiche du jeu :

http://hectorvictor.free.fr/index.php?page=5CWlF9EqPErC7HI1Lm2HU&sft=53

Pas très causante la page, juste une photo du manuel, une capture d’écran et un commentaire de visiteur.

La nature était trop belle, je me suis dit : et si je postais un commentaire pour égayer cette page un peu morne, et dire à la face du monde que Stramble est pur et beau. Que Stramble m’a beaucoup apporté, et je vais, je dois maintenant rendre honneur humblement au jeu Stramble sur Hector 2HR+, successeur du Victor.

Là je lis le commentaire. Une personne inconnue a fait avant moi le même cheminement interne(t) que moi car il pensait la même chose que moi. Incroyable, j’ai trouvé cette personne.

Mauvaise surprise, cet inconnu c’était moi.

Je venais de redécouvrir en quelque sorte.

Le jeu du soir est…

… de tagger mes posts.

C’est marrant d’un coup j’ai compris ce que voulaient dire les gens qui disent se sentir chez eux. Là je me connecte à l’admin de ce site pour rédiger un post, et tout d’un coup je me sens chez moi. Taper au clavier n’est plus une contrainte. Je connais les URL par coeur, je les tape plutôt que de cliquer sur le bouton proposé.

Je suis chez moi.

En voilà une belle définition de la notion de propriété. Quand tu n’es pas à manger, je t’achète, je t’acquiers et t’intègre dans mon chez moi, mon petit objetmoncule (un objetmoncule est une sorte d’homoncule des objets), mon petit monde à moi qui m’appartient. Peux-être même un jour pourras-tu prétendre à rejoindre mes objets qui gèrent l’intendance et les affaires courantes de mon chez moi ? T’es un iPhone ? Mince, mon téléphone est dans mon chez moi. Voire peut-être même jusqu’à ce que mon chez moi à moi soit mon téléphone.

Bon, je renonce à compléter cet inventaire d’objets allant du porte-clé pas forcément indispensables, aux manoirs que je ne possède pas.

As-tu adopté un porte-clé ? Comment ça c’est passé la première fois ?

Pour ma part je pense pouvoir en trouver facilement plus d’une dizaine sans trop d’effort. Le dernier qui dure depuis quatre ans, c’est mon petit porte-clé 888 en metal. Ca en serait presque un gri gri. Mais ce n’est bien sûre pas celui-ci que je montre publiquement ! (EDIT Janvier 2012 : je l’ai cassé, fini le 888 !)

Sinon je cède au plus offrant le lieu que je cultive sur l’actualité en général. Ça me prend une place folle et ça récompense bien maigrement. Je vais tâcher de me couper du cordon de news. Deplug. Pause. Allez,  tout le mois d’août puisque je ne pars pas. Mais je vais faire des conneries !

Je regardais sur Google, et j’ai fait sans le savoir une recherche extrêmement rare qui ne m’a craché que quatre pauvres résultat.

4

Jean-Ferdinand Kueffstein

http://www.google.fr/search?hl=fr&safe=off&q=%22Jean-Ferdinand+Kueffstein%22&oq=%22Jean-Ferdinand+Kueffstein%22&aq=f&aqi=&aql=&gs_sm=e

Dans ces résultats, je compte trois Wikipédia qui se sourcent TOUTES à l’unique… source :

http://www.deux.fr/encyclopedie/Homoncule_(alchimie)#Le_comte_Jean-Ferdinand_Kueffstein

Ainsi Google ne m’aidera pas à en savoir davantage sur mon poto Jean-F.

Essayons sur Bing, puisqu’ils viennent de déclarer une perte de 2,53 millards de dollars. 36 résultats.

36

Mhhh…

http://www.google.fr/search?hl=fr&safe=off&q=johann+ferdinand+kuefstein&oq=johann+ferdinand+kuefstein&aq=f&aqi=&aql=&gs_sm=e

Ah ben c’est mieux là !

Enfin peut-être que c’est plus grave que ça :

J’ai demandé à Google de traduire « homoncule » en anglais, il m’a répondu « manikin », qui est en fait le mot pour mannequin anatomique, tu sais, le squelette du docteur ?

Le moteur de recherche n’y est certes pour rien. Les amerloques, même les moins cons, ne savent pas ce qu’est un homoncule. Ils disent homonculus, mot bien sûr savant donc latin, que l’on a francisé faisant balancer culus pour cule. C’est au passage d’une perfidie sans nom. Alors soit les sages de l’époque appliquaient froidement les règles du bon art de l’arithmétique, pour décréter que les mots savants latins doivent non plus s’écrire « lus » à la fin mais « le » en français savant, soit ils avaient du salace, à coup de chansons paillardes élaborées entre potos, Les Compagnons de la Soif, et qu’ils arrivaient, avec toujours un délice plus fort et des crises de rires plus grandes, à faire passer en douce dans la tradition musicale contestataire.

Si je comprends bien mon raisonnement, soit le français est une langue prétentieuse au possible, soit il y a des génies en action quelque part, là, pas loin,  à 1h39 le mardi 2 août 2011.

Ou soit peut-être encore que Google n’est pas savant et qu’il n’est pas foutu de traduire du français saaavant en engliche. Nous les Froncés on a tout chouravé, tous les termes latins  aux autres langues, et surtout à l’anglais, cette bêcheuse.

Le scientifique français doit s’évertuer tous les jours à baptiser un terme en latin qui désigne un nouveau concept. « Danslcululus », devient par magie le concept « Danslculule » qui déploie outrancièrement (et donc prétentieusement) le doute quant à l’origine dudit concept.

Soit c’est français, soit c’est PAS français.

T’es français ?

Prix très au sérieux

Une dame a fait empailler son chat dans la position ou elle l’a retrouvé raid mort. Elle veut remettre le matou à sa mémère à l’emplacement exact de son trépas, le tout dans son appartement du deuxième. Bon OK la vieille est déjà pas mal entamée. Mais on est en droit légitime de se demander si cette momie perruquée aurait eu pareille requête autant insolite et beauf que macabre auprès du taxidermiste expert une quarantaine d’année auparavant.
Admets au moins que c’est une bonne question qui dépasse le cadre académique. Il aurait été mille fois hélas tellement plus captivant si la dépouille plus vraie que nature, mais dure et sèche, avait pris pour place le dessus du téléviseur familial, mariant l’utile au désagréable. J’aurais applaudi.

Cette conne a fait sans le savoir un trait d’humour d’anchois d’élevage.

Tu connais Chop ?

http://www.google.fr/search?num=100&hl=fr&safe=off&q=chop%20artiste&um=1&ie=UTF-8&tbm=isch&source=og&sa=N&tab=wi&biw=1366&bih=640

Pfff il n’a même pas de site Internet… Euh c’est quoi ça ?

 » 150 000 kilomètres, soit presque trois fois le tour du monde…  »

Je préfère de très loin Ptäh :

Remote

Comment se fait-il que ma télécommande défectueuse marche bien mieux quand je regarde le boîtier récepteur ? Est-ce car j’ajuste inconsciemment le rayon infrarouge pour le faire atteindre le récepteur ? Ou car je lui montre de l’estime en la saluant d’un clin d’oeil. Ce serait presque si la télécommande marche mal car c’est la box qui fait son intéressante ? C’est bien sûr une idée romantique au possible de se faire draguer par la box que l’on loue à un opérateur multimédia ?

Bref bref.

Et quand est-ce que je le lance mon master Facebook ? Chacun répond à des questions où la réponse est oui ou non. Un diagramme montrera les rapprochements entre les réponses de chacun à la manière des études marketing de segmentation de marché. Evidemment, plus l’on répond à des questions, plus les affinité… s’affinent. Une pondération étudiée permettrait ces rapprochements. Il ne s’agit pas d’attribuer un poids sur plusieurs échelles à chaque question étant donné que chacun pourra enrichir la base de ses propres questions, et réponses bien sûr.

J’ai trouvé un système pas mal.

Quand j’ajoute.une question, je dois sélectionner deux questions dans la base déjà  enrichie, celle qui s’en approche lui plus, et celle dont le sens est à l’opposé. Rien qu’avec cette règle stupide, je suis capable de dégrossir des populations distinctes dont il sera possible.de comprendre leurs convictions.

Ce n’est qu’un exemple pour faire comprendre l’idée. J’ai en tête la comparaison de photos, de notes que l’on donne aux livres qu’on a lus, à la musique qu’on aime, au plat qu’on affectionne. Je parle d’un Google des données personnelles au service de la recherche d’affinités. Tu cherches un remplaçant pour ton employé qui serait pareil mais en moins faignant ? J’ai ce qu’il te faut. Mais attention, ne t’avise pas de truquer tes réponses pour sortir sur les premiers choix de ta proie. Tu te ferais sandbager direct pour t’éviter de polluer l’efficience des résultats.

Je me propose donc de faire une segmentation à l’échelle globale, non plus sur un échantillon, avec des informations continuellement fournies pour progressivement dégrossir des tendances et différences..

C’est une idée qui pour moi permet de boucler le tour du web. Google trouve le site, Facebook montre la vie au quotidien, mon service propose de rencontrer ceux et celles que tu cherches. Mais bien sûr ce n’est pas nominatif. En recréant ce réseau de liens de données entre les personnes, on peut imaginer être maître de sa propre personnalité sur la toile. Bien sûr, cela existe déjà à l’état embryonnaire, tout simplement car mon service n’a pas encore été inventé.

.

Généalogisons

Aujourd’hui j’ai fait quelques recherches généalogiques sur internet pour en savoir plus sur l’origine des titis, vous savez celles qui habitent à titiland. Je suis tombé sur un article très intéressant qui explique que le nom de la titi vient des pays des titis des Indes. Dans une de ces langues anciennes dont on a tout oublié, la titi se dit :

titi-palmiers-fromage-poilane-yaourtbrassé0%- céréales-[marque]-mueslinoixsanssucre

Evidemment, titi comme nom abrégé, c’est plus pratique.

Le plus grand manipulateur dans le monde du cinéma, c’est bien sûr Pary dans Fisher King, il faut bien se le rappeler à intervale régulier pour éviter de l’oublier, et s’entraîner souvent à en faire bonne souvenance à l’avenir. La scène où ils sont nus couchés dans Central Park, la caméra les filme comme s’ils étaient debout en se repprochant jusqu’au gros plan de Jeff Bridges. Moi je vois bien à ce moment Pary porter une bouteille de bière à la bouche et de s’en jeter une gorgée comme si de rien n’était.

J’ai une idée : et si je détournais les techniques samouraï blackhat pour faire le bien et par la même me refaire une santé ? Si je branchais un de mes sites qui me ramène de l’argent sur le compte bancaire d’un jeune étranger quelque part à l’autre bout de la planète ? Oui, il doit être aussi loin que possible pour rendre la chose encore plus belle. Je soutire de l’argent à mes congénères pour ouvrir le robinet à 10 000 kilomètres. Ce serait vraiment un très beau geste de faire cette ponction volontaire. Il y avait hier les pirates russes qui sacagaient nos comptes en banque, aujourd’hui les pirates à la française se doivent d’offre le gîte à des petits cambodgien. Il suffirait d’obtenir une carte Mastercard Moneybookers et de lui ouvrir un compte Google Adsense. On vire le tout sur mon compte et je charge sa carte Moneybookers avec la mienne. Un euro par jour par bonne action pour un coût temps-argent négligeable.

Non, sérieux c’est une bonne idée? Je vais commencer justement à sponsoriser un jeune cambodgien que je connais par personne interposée. En plus, ça lui donnera l’opportunité de s’intéresser au web marketing, ou faire qu’internet est la plus belle saloperie que l’humanité a créé, et ce n’est pas moi qui le dis !

Tu sais comment s’appelle le § et à quoi ça sert ?

Un français mange 260 oeufs par jour, soit en entier soit en sous-produits. Un poule pond en batterie environ 300 oeufs. Il y a donc cinquante millions de poules qui nourissent les français.

Tu savais que pour nourrir un poisson d’élevage il fallait tuer cinq poissons sauvages ?

Ignorais-tu que l’homosexualité n’est plus considérée une maladie mentale depuis 2001 en Chine ?

Tu sais que Morgan Freeman est propriétaire d’un restaurant qui s’appelle le Ground Zero Blues Club ? La cuisine pour les meurtris pas les attentats du 11 septembre 2001. Loupé, il a lancé la boutique en mai 2001. Je me vois mal faire un sketch là-bas en faisant une blague dessus.

Ta mère elle a une collection de 60 robes sur mesure pour son chien ?

Le train de 5h31

Tu dois t’éclipser dans une situation peu comode, tu as un sanglier sur le feu, tu as le train de 5h31.

Est-on en présence d’une expression américaine, the 5:31 train ?

Pour en avoir le coeur net, je me suis mis à taper dans Google : « the 5:31 » (avec les guillemets, j’ai enlevé « train » pour avoir plus de résultats. Est-ce un biais ?).

259 millions de résultats. Youhou, c’est prometteur! Allez, je vais comparer avec « 5:32 ». 127 millions. Deux fois moins, mais ce n’est pas très représentatif. D’après notre ami googoo comme toujours, l’heure la meilleure pour partir en train après 5 heures, c’est à 5h12 avec 443 millions de résultats. La moins propice, c’est 5:44 avec 19,6 millions de résultats, huit fois moins que l’horaire moyen ! Et pour finir, l’heure qui ne veut rien dire dans un sens ou dans l’autre, c’est 5h10 😉

Je vais faire une étude complète sur les 24 heures pour savoir à quelle heure il faut se lever…

Est-ce que tu t’es déjà perdu dans le jungle ?